L’opposabilité de l’animation de groupe : l’enregistrement est-il nécessaire ?

(CA Lyon 1ère Cham. Civ. b, 24 novembre 2020, n°19/03679)
Si l’enregistrement n’est pas une condition de validité de la convention d’animation, et qu’aucun texte spécial n’exige son enregistrement, cette convention n’obtient toutefois pas de date certaine et peut avoir été établie postérieurement au contrôle.

Lire la suite